Départ à l’étranger : êtes-vous bien couvert ?

11 Déc, 2020 | No Comments

Départ à l’étranger : êtes-vous bien couvert ?

Les départs à l’étranger ne se font pas sur un coup de tête. De préférence, il faudra régler les détails administratifs avant l’embarquement à l’étranger. Les formalités dépendent de la destination, mais également de la durée du séjour. Retrouvez ci-après quelques recommandations indispensables avant votre périple international.

En Europe, vous restez sous couverture

La Sécurité sociale ou la Sécu offre une couverture sanitaire universelle sur le territoire national, mais également au niveau européen. Les ressortissants des pays membres de l’Union et de la Suisse jouissent d’une certaine continuité de la prévoyance. Pour bénéficier de cette couverture des frais médicaux à l’étranger, il faudra se munir d’une CEAM. C’est la carte européenne qui a cours dans un grand nombre de pays dans le Vieux Continent. Elle a une validité d’une année, mais l’accord multilatéral entre la France et les signataires demeure en vigueur sur 36 mois. Cette durée peut être renouvelée pour une seconde fois et atteindre le double. Il faudra tout de même bien considérer que les couvertures de la Sécu à l’étranger sont les mêmes qu’en France. Elles concernent essentiellement les dépenses basiques. Il faudra mettre la main à la poche pour une longue hospitalisation, les soins dentaires ou des pathologies spécifiques.

Tout dépend aussi du motif de votre séjour à l’étranger

La durée et le motif du séjour à l’étranger comptent énormément. S’il s’agit d’un voyage de loisir de quelques jours ou semaines en Europe, vous n’avez pas à vous en faire sur votre couverture. Si vous avez une carte bancaire internationale, tout devrait aller. Il faudra tout de même voir les détails avec le consulat si vous partez en dehors du Vieux Continent. Ce serait mieux de souscrire à une assurance voyage. Cette précaution donne droit au remboursement de l’intégralité des dépenses médicales. Elle inclut aussi les garanties pour les bagages, la responsabilité civile ainsi que les éventuelles annulations. Cela dit, elle a un délai de 3 mois maximum. Il faudra une police spécifique pour un tour du monde d’une année, un visa travail-vacances (PVT) ou une expatriation. À ce titre, vous devriez vous rapprocher de la CFE ou la caisse des Français de l’Étranger pour bénéficier d’une couverture similaire à celle de la Sécu pendant votre long séjour.

Write Reviews

Leave a Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments & Reviews